Marion Delcourt

Marion Delcourt découvre la musique à l’Ecole de Musique de Saint-Amand-Montrond (18) où elle y étudie le violon jusqu’au DFE. Ce chemin la mène à la faculté de musicologie de Tours. Attirée par l’enseignement, elle obtient son Capes de Musicologie en 2001. Durant ces années, elle découvre le plaisir du chant, entre dans la Chapelle des Chantres, et créé avec Julien Reynaud l'Ensemble Vocal Candor Vocalis, spécialisé dans les polyphonies vocales de la Renaissance.
Désireuse de découvrir un autre répertoire, elle entre en 2001 dans le Chœur de Chambre Mikrokosmos et, plus tard, dans le Chœur de Solistes Mikrokosmos tout en devenant assistante du chef de chœur, Loïc Pierre. Elle participe alors à de nombreux enregistrements (B.O. La Planète Blanche, Stabat Mater de Bruno Coulais au Festival de Saint Denis, et tout récemment en tant que mezzo solo le Requiem de Patrick Burgan…) et travaille régulièrement avec des compositeurs tels que Thierry Machuel, Philippe Hersant, Nicolas Bacri, Pascal Zavaro…
Le travail du chant devient l’une de ses priorités : elle travaille de 2008 à 2011 avec Viviane Durand et de 2011 à 2014 avec Jean-Paul Rigaud et obtient un DEM de chant lyrique.
Aujourd’hui, la pratique en ensemble vocal est prédominante. Aussi, elle forme en 2006 avec Anaïs Vintour, Delphine Cadet et Corinne Bahuaud le Quatuor Vocal Méliades et chante régulièrement avec l’Ensemble Beatus. Elle navigue ainsi entre les répertoires anciens et la création contemporaine.
Egalement chef de chœur, elle a dirigé le Chœur Départemental de la Creuse, le Chœur Universitaire de Limoges et, aujourd'hui, trois ensembles amateurs du Limousin : Azulie, Tactus et le Chœur du Haut Limousin (chœur de territoire rattaché à la Ferme de Villefavard).